Vedette curseur

Throwback Thursday Livresque #16 - Les histoires d'amour

throwback thursday livresque

Pour cette nouvelle année, j'ai décidé de reprendre le Throwback Thursday livresque, créé par BettieRose books.

C’est sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine BettieRose fixera un thème et il faudra partager la lecture correspondante à ce thème.

Le thème de cette semaine est :

Forcément en cette semaine de Saint Valentin, on ne pouvait pas passer à côté de ce thème universel qu'est l'amour. Mais là, j'avoue que faire un choix est complexe pour moi et il ne se sera pas fait sans mal ! J'ai été chercher parmi mes premières romances lues, piqué dans les livres à ma mère :)


Trois femmes, la mère, la fille et la petite-fille, fascinées à travers le temps par le même homme, un peintre génial mais qui brûle tout ce qu'il touche. Une triple histoire d'amour qui fait le grand écart sur plus d'un demi-siècle entre Paris, New York, le Lubéron, Rome, les Années folles, la crise de 29, l'Occupation, le monde d'aujourd'hui, celui des peintres, des marchands de tableaux, de la mode, de la presse.

Dans ce roman on a une histoire d'amour multi-générationnelle pour le même homme. Mais l'amour peut prendre plusieurs formes, on peut le montrer de plusieurs façons, et ce roman le prouve amplement. De plus, j'ai apprécié que le contexte historique soit important dans cette histoire.
Un de mes romans doudous, qu'il faut absolument lire si vous aimez les belles histoires d'amour !

Et vous, quelle est votre histoire d'amour préférée ?

Lecture: Transférés de Kate Blair






Titre: Tranférés
Auteur: Kate Blair
Éditeur: Michel Lafon
ISBN: 9782749932972
Date de parution Québec: 26 Avril 2017
Lien






Résumé

Dans un futur proche, l'humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d'une société qui touche à la perfection.
C'est dans ce monde qu'est née Talia Hale. À seize ans, elle est la fille chérie d'un politique qui se voit déjà Premier ministre d'Angleterre. Atteinte d'un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier Transfert. Mais à l'hôpital, Talia sauve une fillette d'une agression, et cette petite fille des ghettos lui fait découvrir l'envers du décor et l'horreur d'un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé. Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru... y compris son propre père.


Mon avis

Talia vient d'un univers protégé: son père est un politique important et elle a toujours eu ce qu'elle voulait. Un jour alors qu'elle va à l’hôpital pour se faire soigner (ou transféré), Talia va se retrouver confronté à la réalité de ceux qu'ils n'ont pas les mêmes moyens qu'elle. Face à ce qu'elle va découvrir, il va lui falloir faire un choix, quitte à se dresser contre tous ce auxquels elle croit.

Talia est une vraie héroïne. Elle va se lever contre l'injustice et va essayer de faire changer les choses, quitte à se mettre tout le monde à dos. C'est un personnage complexe, qui va grandir et mûrir tout au long de son aventure.

Dans ce monde dystopique, la justice a trouvé un nouveau moyen d'infliger des peines aux prisonniers: plutôt que les condamner, on leur transfère les maladies des gens (riches). Cela s'appelle le transfert. Mais comme dans tout système, il y a forcément des abus et ce sont les pauvres qui payent.
L'idée de départ est excellente, malheureusement il manque pour moi un peu de consistance. J'aurais aimé que l'histoire soit plus poussée, plus travaillée (peut-être en rajoutant un tome). Après il est vrai que ce livre est ciblé pour un public adolescent et jeunes adultes, ceci explique peut-être le manque de profondeur que je lui trouve.
Malgré cela j'ai bien accroché à ce livre. L'écriture nous happe vite dans ce contexte dystopique et les pages s'enchaînent à toute vitesse. Talia va nous mettre face à sa réalité (qui peut parfaitement s'adapter au contexte réel): malgré de bonnes idées, il y a forcément des dérives et ce sont toujours les plus faibles (au sens large) qui en payent le prix. Nous vivons dans une société de consommation où ne pas avoir de moyen nous défavorise totalement.

Ce roman, même si je l'ai trouvé un peu court, fait passer un bon moment de lecture, entre actions et romance, mais offre aussi la possibilité au lecteur de s'interroger sur les dérives de notre société. Un livre à lire et à faire lire à tous les jeunes d'aujourd'hui.

Je remercie les éditions Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman.


Lecture: Marquis ou Lord de Marie Laurent





Titre: Marquis ou Lord ?
Auteur: Marie Laurent
Éditeur: Gloriana éditions
ISBN: 9782378970000
Date de parution: Janvier 2018
Lien






Résumé

Londres, 1816,
À la suite de hasards malencontreux, Grace et Rebecca Stanton, deux sœurs sans fortune, se retrouvent fiancées aux frères Belmont qu’elles n’aiment pas : la première au marquis en titre, personnage peu attractif, féru de malacologie, et la seconde au cadet, Dale, un être séduisant et léger. Mais le séjour à Dorchester Manor où doit se dérouler le double mariage va réserver bien des surprises aux membres des deux familles, du marquis aux deux plus jeunes sœurs Stanton.


Mon avis

Lors d'un bal, Rebecca et sa sœur cadette Grace retrouvent par hasard des anciens voisins, du temps où elles n'étaient pas encore pauvres, les frères Belmont. L'aîné est devenu marquis (lui qui était la bête noire de Rebecca) et Dale (le compagnon de jeu de Rebecca) est lui devenu un jeune homme séduisant mais superficiel. Par un mauvais concours de circonstance, Grace va se retrouver fiancer au marquis, et toute sa famille (son père, Rebecca et ses 2 autres sœurs, sa tante) vont partir avec elle passer quelques jours dans le domaine du marquis. 
Lors de ce séjour, ils vont tous apprendre à se redécouvrir et vont devoir faire des choix qui influenceront leurs futurs à tous.

On va suivre ici principalement les deux sœurs aînées. Elles ne peuvent pas être plus différentes l'une de l'autre. Alors que la seconde, Grace, est tout en délicatesse et calme, son aînée est quant à elle une rebelle pour l'époque, presque un bas-bleu. Mais Rebecca est peut-être celle qui semble le plus réaliste, avec un esprit posé, Grace étant d'une superficialité (voire d'une bêtise) affligeante. Pour les deux frères, même constat: l'aîné est tout en complexité alors que son jeune frère est presque aussi superficiel que Grace. 

L'auteure, avec son écriture fluide, parvient à nous embarquer dans son histoire: entre les rebondissements et les touches d'humour, on passe un excellent moment de lecture. Même si nous avons ici tous les codes de la romance historique, mais on ne peut s'empêcher de tourner frénétiquement les pages, histoire de savoir si ce que l'on espère va enfin arriver. 

En conclusion, même si je n'ai pas apprécié tous les personnages de la même façon, j'ai apprécié ma lecture et ai passé un bon moment. On a ici une jolie romance historique qui devrait ravir tous les fans du genre ! 

Je remercie les éditions Gloriana pour l'envoi de ce roman.